main
side
curve

Solo, A Star Wars Story

Discussion in 'France' started by MARCOLAS, Dec 21, 2017.

?

On en pense quoi ?

  1. Impatience totale

    0 vote(s)
    0.0%
  2. Curiosité

    70.0%
  3. Méfiance

    10.0%
  4. On s'en fout complètement mais on ira quand même ?

    20.0%
  1. MARCOLAS

    MARCOLAS FF France North CR - FanForce Logo Designer star 6

    Registered:
    Apr 3, 2001
  2. Lordban

    Lordban Jedi Grand Master star 5

    Registered:
    Nov 9, 2000
  3. Oryx-I

    Oryx-I Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Ils seraient bien gentil de nous balancer une bande-annonce quand ils auront le temps, qu'on sache au moins si l'acteur est crédible dans le rôle. Ça sort dans mois de cinq mois maintenant...
     
  4. RedLord

    RedLord Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Dec 3, 2000
    M'en fous je ne la regarderai pas!!!
     
  5. MARCOLAS

    MARCOLAS FF France North CR - FanForce Logo Designer star 6

    Registered:
    Apr 3, 2001
    Ca ne devrait pas tarder. On parle désormais de "damage control" chez Lucasfilm, parce que ben... entre le fait que ça soit pas très bien et le fait que les gens s'en foutent, le coeur de Bob Iger balance. [face_waiting]
     
  6. MARCOLAS

    MARCOLAS FF France North CR - FanForce Logo Designer star 6

    Registered:
    Apr 3, 2001
    Maintenant , on peut aussi mélanger spoilers non spoilers proprement. C'est beau.

    [​IMG]
     
  7. Kladdagh

    Kladdagh Jedi Youngling

    Registered:
    Oct 9, 2017
    J'attends surtout la musique ... =O
     
  8. Oryx-I

    Oryx-I Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Purée, toujours pas de bande-annonce...
    Mais sortez un truc bon sang ! Même si c'est naze, ça n'aura pas l'air mieux en ne balançant les images qu'en mars !
     
  9. Oryx-I

    Oryx-I Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Aaaaah, ça bouge enfin. Et ça a plutôt de la gueule en plus !

    En même temps, après la débacle des Derniers jedi, je ne demande pas mieux que du bon gros fan service bien racoleur. Allez-y, balancez moi des cameo de Vador et d'Obi-wan, avec même un détour par Alderande et par la ferme des Lars pour voir les jeunes Luke et Leia jouer à la dinette... Je prends tout à ce stade !
     
    Mighty_Ewok likes this.
  10. MARCOLAS

    MARCOLAS FF France North CR - FanForce Logo Designer star 6

    Registered:
    Apr 3, 2001
    Mon petit avis sur le sujet. Pas vraiment de spoilers mais bon, soyons prudent.

    Annoncé en 2015 et après une gestation difficile, Solo A Star Wars Story, second spin off de l’univers mis en place, sort enfin sur les écrans. Rogue One et le film qui nous intéressent aujourd’hui confirment qu’il est difficile de venir à bout d’une production Kathleen Kennedy. En juin 2017, les réalisateurs désormais producteurs exécutifs Phil Lord et Chris Miller sont remerciés au profit de Ron Howard, qui a re-tourné, dit-on, près de trois quarts de l’aventure. Le voyage ne s’est donc pas fait sans secousses. Et pourtant le Faucon Millenium est arrivé à bon port.

    L’histoire du plus célèbre contrebandier de la galaxie commence sur sa planète, Corellia. On y découvre que l’Empire y fait construire ses croiseurs. Mais l’histoire se déroule dans les bas-fonds, là où règne la pègre et notamment le trafic de carburant permettant aux dits vaisseaux de fonctionner. On y découvre le jeune Han Solo et sa compagne Q’ira fuyant la version locale de Jabba le Forestier. Ils vont se retrouver séparé mais Solo promet à la jeune femme de revenir la chercher, non sans avoir travaillé pour l’Empire. Sur son chemin, il croisera une pléthore de voleurs et de bandits, se devant tous plus ou moins des dettes. Des personnages qui vont l’aider à devenir celui que vous connaissez, notamment à travers une mission périlleuse : mettre la main sur suffisamment de combustible pour être enfin libre.

    On n’en dira pas davantage sur le pitch, c’est largement suffisant pour planter les bases d’un Star Wars qui se veut différent. Rogue One ne l’était pas tant que ça, le film racontait comme un groupe de rebelles cherchait des noises à l’Empire et se terminait par une grande bataille. Solo tente autre chose, celui de nous montrer le monde souterrain d’un univers déjà connu, ses criminels et autres truands, qu’ils soient tout petits ou de véritables parrains d’une mafia. On se retrouve donc face à des jeux bien moindre que ce que nous avaient habitués les films précédents. Le sort de la galaxie n’est pas dans leur main. Seule leur survie l’est. Il n’est jamais fait mention des Jedi, et la présence de l’Empire n’est là que parce qu’il le faut bien. L’utilisation de Stormtroopers est anecdotique. Cette tentative de faire quelque chose de différent se retrouve notamment dans la photographie de Bradford Young, qui livre un film très sombre, où aucun sabre laser ne vient illuminer les lieux de sa couleur vive.

    On avait toute confiance en Ron Howard pour livrer un produit fini de qualité, épaulé par les Kasdan père et fils à l’écriture. Eux s’amusent à faire doucement évoluer le personnage de Han, à lui commencer à faire prendre conscience de penser à autre chose qu’à lui-même (et même s’il faudra une princesse Leia pour y parvenir complètement). Les nouveaux personnages sont bien caractérisés, et même Alden Eidenreich dont on entendait beaucoup de mal fait correctement le boulot. L’écriture de Lawrence Kasdan et de son fils est pourtant parfois facile. On craignait le syndrome La Dernière Croisade (où, dans l’introduction, Indiana Jones acquiert toutes ses caractéristiques en une seule scène) et il faut bien admettre qu’il y a un peu de ça ici. Comme prévu, Han rencontre Chewie (et bon sang, leur relation fait plaisir), Lando et gagne le Faucon. Pas forcément comme on l’imaginait puisque les scénaristes parviennent à surprendre mais les éléments connus de l’univers étendu sont là.

    L’univers étendu prend d’ailleurs dans Solo une nouvelle dimension. Avant le rachat de Lucasfilm par Disney, il s’agissait de romans et BDs dont on pouvait se foutre complétement. Les aventures secondaires sont désormais portés sur écran (petit et grands) et le storygroup porté par Pablo Hidalgo fait un boulot de connexions absolument remarquable, englobant dans l’histoire des éléments des autres films mais aussi des séries animées. Ici, la connexion avec Star Wars Rebels est si surprenante qu’elle décontenancera ceux qui n’ont jamais vu la série animée. C’est un concept intéressant et qui n’est développé sans aucune comparaison à la concurrence. Les liens entre l’univers Marvel sur Netflix et les films sont des références planquées, et ceux avec une série comme Agents of Shield bien minces par rapport au boulot de cohérence qui est mis en place. Sans révéler quoi que ce soit et pour donner un exemple concret, les plus nerds d’entre vous se réjouiront de revoir Warwick Davies dans un rôle connu (et pas un Ewok !). Ceux qui ne savent pas de quoi je parle ne sauront pas contrariés pour autant.

    Le film n’est pas exempt pour autant de défauts. Trop long, voulant absolument conclure l’arc narratif de chaque personnage quand il n’y en avait pas besoin (l’imagination du spectateur fait le reste), il est illustré par un John Powell en petite forme, moins inspiré que l’était Michael Giacchino sur Rogue One. Il est construit autour d’enjeux un peu légers, même à l’échelle de son propre récit, et certains personnages sont trop peu utilisés (Lando !)

    Ce n’est pas pour autant qu’on doit bouder notre plaisir malgré les petits défauts, surtout après les déceptions récentes en matière de blockbusters. Solo A Star Wars Story est un blockbuster bien plus solide qu’on ne pouvait l’imaginer, un Star Wars qui tente doucement des choses différentes et qui embrasse pleinement la mythologie en place. C’est aussi une respiration après Les Derniers Jedi et la cristallisation des avis autour de lui. Quand DC ne finit de s’embourber, quand Marvel Studios lasse à force de répéter inlassablement la même formule, et à l’heure des univers cinématographiques partagés, il fait bon voir que Star Wars est toujours le haut du panier. Et ça ne peut qu’être encourageant pour la suite.
     
  11. MARCOLAS

    MARCOLAS FF France North CR - FanForce Logo Designer star 6

    Registered:
    Apr 3, 2001
    MEGA SPOILER DE LA MORT QUI TUE PAR CONTRE

    La grosse révélation du film c'est l'apparition holographique de Darth Maul, qui est le commanditaire du vol de carburant derrière Vos. Je pense que beaucoup de gens vont trouver ça complétement crétin, d'autant qu'il est "mort" à la fin de la Menace Fantôme.
    Moi j'y vois la démonstration de puissance du storygroup Lucasfilm qui montre qu'ils peuvent désormais tout mélanger, sans se soucier de ce que le public a vu ou pas. Là où chez Marvel on n'ose environ rien en la matière (vous avez vu les références à l'univers cinéma dans les séries Netflix ou l'influence Agents of SHIELD sur le récit), ici on se fait plaisir.
    Maul a survécu. Il a un arc narratif dans Clone Wars qui se conclut définitivement dans la série Rebels, dans un épisode qui se déroule après les évènements de Solo. Et son échange avec Q'ira laisse penser qu'il y aura une suite à leur petite histoire, suite que je verrais bien se dérouler dans un comic ou un roman.
    Moi je suis super client de ce genre de chose, et je pense que ça réserve de belles choses pour la suite.
     
  12. Lordban

    Lordban Jedi Grand Master star 5

    Registered:
    Nov 9, 2000
    Effort de continuité, rien que pour ça je plussoie.
    Par contre la démarche de Disney commence vraiment à reposer sur avoir tout consommé pour tout comprendre et avoir accès à toutes les clefs de l'histoire, et là j'avoue que depuis TLJ, j'ai autrement moins envie d'acheter le produit à Disney, Star Wars ou pas Star Wars...
     
  13. MARCOLAS

    MARCOLAS FF France North CR - FanForce Logo Designer star 6

    Registered:
    Apr 3, 2001
    C'est de l'Univers Etendu au sens le plus noble du terme, avec des équipes créatives qui se parlent et qui creusent. Marche aussi avec Warwick Davies. C'est con mais c'est très malin de lui avoir rendu son "rôle" de La Menace Fantôme dans Solo plutôt que de lui offrir un 42e caméo.
    Fini l'époque où George Lucas pouvait décider de se foutre complètement de ce qu'a écrit Timothy Zahn (je pense aux clones).

    Et je ne pense pas qu'il faille tout consommer, juste se tenir au courant de ce qui se fait à coté dans l'univers (dans le futur : la série télé de Favreau et la série animée Résistance).
    .
     
  14. Lordban

    Lordban Jedi Grand Master star 5

    Registered:
    Nov 9, 2000
    Ce n'est plus vraiment du spoil, je cite la partie pas spoil ^^

    Ca prend moins de moyens que d'acheter tous les romans et tous les dérivés (je pense au coup de Maz qui dit que l'histoire est trop longue pour le sabre, et elle figure dans un guide du film et tient en deux phrases...)
    Par contre ça prend du temps ! :p (n'a toujours pas vu Clone Wars...)
     
  15. jawa24

    jawa24 Jedi Master star 4

    Registered:
    Jan 27, 2003
    Bon..
    ça passe pour une soirée, je trouve que l'acteur principal se sort bien d'un rôle très casse gueule, passer après Ford c'est presque du suicide.
    Mais bon sang avait t'on besoin de faire une référence poussive a tous les films a chaque putain de phrase ?
    C'est ça que veulent les fans ? moi ça me sort du film a chaque fois
    C'est plus des clins d'oeil mais des tapes dans l'épaule comme pour se rassurer

    -La meuf de Harrelson dit qu'elle devrait faire appel a Bossk pour cette mission
    -Les dés dorés .. non pitié arrêtez avec ça
    -Le coup du détonateur thermal
    -Le personnage de Harrelson a tué Aurra Sing
    -le jeux d'échec holographique
    -Vision mange du poisson Louf et en fait des caisses avec ça
    -Solo qui répète a tout le monde qu'il a fait 12 Par sec sur Kessel
    -Qi’ra pratique le Teräs Käsi :_|
    -Le costume de Woody Harrelsson sur Kessel est le meme que Lando dans la palais de Jabba
    -Lando qui dit a Solo : I Hate you et il répond : I know :rolleyes:

    On est devant un bingo avec des cases a cocher, on dirait la meuf de Truman dans The Truman Show qui présente ses produits.

    Aussi le fait de vouloir absolument tout lier en précipitation avant la fin du film n'était pas nécessaire , il est tout jeune Solo
    A ce niveau là, le fait de ramener Darth Maul qui était mort, je m'en fous presque (oui je m'en beurre de Star Wars Rebels)
    Sinon c'est plutôt Joli quoique très sombre, j'imagine même pas en 3D
    Donc pour moi et pour l'instant le seul qui surnage dans l'univers Disney c'est Rogue One
     
  16. MARCOLAS

    MARCOLAS FF France North CR - FanForce Logo Designer star 6

    Registered:
    Apr 3, 2001
    Je trouve certaines références bien vues, parce qu'elles amènent de la cohérence à l'univers.
    Bossk, la mention au Teräs Käsi, les dés... Y a une référence au Ghost aussi, le vaisseau de Rebels

    Après, tout ce qui renvoie à de vieux dialogues j'ai toujours détesté ça :(
     
  17. Lordban

    Lordban Jedi Grand Master star 5

    Registered:
    Nov 9, 2000
    I have a bad feeling about this ;)
     
  18. DarkVador

    DarkVador Jedi Master star 3

    Registered:
    Sep 28, 2001
    En vrac...
    Comme Marco, non aux méta références (scènes, dialogue, ...) mais j'aime bien les références à l'univers, fournies mais digestes.
    Du coup oui aussi aux efforts pour construire un univers cross média solide.
    Pour Maul, mon problème serait pas tant qu'il soit encore en vie, mais plutôt de le retrouver en cerveau d'une organisation.
    Sans avoir vu Clone wars ou Rebels j'en étais rester au rôle inverse de super exécutant, plus proche de la bête sauvage.

    Sinon globalement (dans une dynamique d'abattement post Last jedi et de résilience face à la médiocrité) je dirais le film sympa sans plus.
    Dommage parce que le plus difficile était fait avec des bons solo/lando/chewie/faucon, des scène imposées et une alchimie générale qui fonctionnent.
    Mais l'histoire est laborieuse et assez plate.
    Et surtout je trouve le film visuellement très vilain, avec des choix graphiques dégueux (à peu près tout ce qui est proposé de neuf en terme d’environnements, véhicules, alien, ...).
    Petit problème aussi avec Emilia Clarke, à qui j'ai du mal à trouver de la crédibilité, que ce soit en misérable des rues de Corellia ou en caïd de la pègre.
     
  19. Lordban

    Lordban Jedi Grand Master star 5

    Registered:
    Nov 9, 2000
    Eh bah LFL a réussi un exploit - être en tête au box office avec des résultats qui laissent clairement entrevoir une perte sèche pour Solo. Le gauffrage est spectaculaire ici, 449 000 entrées en 5 jours pour un film qui passait dans 844 salles distinctes - ça fait 532 spectateurs par salle en cinq jours [face_plain]
     
  20. Oryx-I

    Oryx-I Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Bon, je ne vais pas démolir le film, mais 10 jours a peine apres sa sortie, il me laisse totalement indifférent, un non évenement dans toute sa splendeur dont on ne se souviendra ni des personnages inédits, ni des situations.
    Lawrence Kasdan (et son fiston)ne comprennent pas le personnage de Solo, et peut-etre ne l'ont-ils jamais compris. En faire un perpétuel looser (jeune ou vieux d'ailleurs), un petit escroc minable qui n'a jamais réussi a mener une opération de contrebande a bien, n'a jamais été un pilote impérial prometteur et devient un pauvre chiot perdu au coeur brisé par la femme la moins charismatique de la galaxie, je dis non.
    Le mec se fait baptiser par un scribouillard impérial lors du dialogue le plus plat qui soit et se retrouve partenaire de Chewie apres une scene d'un ridicule total. Ca aurait été si difficile de le faire choisir de sauver Chewie de son plein gré et que sa carriere militaire soit brisée a cause de ca ?La dette de vie, le Han qui ne veut pas de ce compagnon encombrant mais auquel Chewie ne laisse pas le choix, puis la relation de confiance qui se forge au fil des années... Tout ca a la poubelle en échange d'une scene toute naze oú Solo se met a grogner pour amadouer la “bete”.
    Dans le positif, je retiendrai un excellent Donald Glover en Lando et un passage par une nébuleuse en guise de “raid de Kessel” qui était au moins divertissant mais ca ne va pas chercher loin quand meme.
    Dans le négatif, on a une Emilia Clarke en mousse, un Paul Bethany qui peine a faire peser une vraie menace, un caméo totalement putassier de Dark Maul (non seulement c'est hors sujet, mais c'est fait avec lourdeur... “Oui, c'est moi, Dark Maul. J'enleve le capuchon, vous me remettez lá ?Toujours pas ?Ben j'allume mon double sabre alors !Pshiou !” Quand je pense qu'on risque de se le taper dans un éventuel film Obi-wan, j'ai envie de pleurer ), l'idée bien moisie selon laquelle Han a déja aidé la Rebelion avant Un Nouvel espoir, les planetes qui sont toutes plus moches et inintéressantes les unes que les autres, la photo fadasse, Woody Harrelson totalement gaspillé, la musique qui fait le minimum syndical et surtout, surtout cette petite flingueuse de film qu'était L3. Ce droid était le pire perso de toute la saga, et pourtant on a eu Rose Tico il y a 5 mois. Elle n'a littéralement que des revendications sociales en guise de dialogue, ouvre tout un pan de sous-entendus sur une sexualité humain/droid qui est bien la derniere chose dont on a envie d'entendre parler dans un Star wars et une fois qu'elle a enfin le bon gout de crever, voilá qu'on integre sa conscience au Faucon Millenium !!! Autrement dit, quand dans l'Empire contre-attaque, 3PO dit a Solo “Je ne sais pas oú votre vaisseau a appris a communiquer, mais il a un dialecte tres particulier”, il vient d'entendre L3 l'encourager a se battre pour ses droits ou je ne sais quelle autre stupidité ?Sérieusement ?!

    Les mecs, c'était vraiment pas un bon Blockbuster, loin de lá. Au mieux c'était un divertissement correct, l'équivalent d'un Marvel de bas de tableau. Disons Thor 2 a peu pres.
    Si c'était le premier Star wars Disney, je le haírais avec passion. Lá, comme il passe apres le lavement au vinaigre qu'était les Derniers jedi, il passe pour tolérable. Mais il mérite totalement sa déculottée au box-office. Maintenant si on pouvait virer une bonne fois pour toutes Kathleen Kennedy du poste de présidente de Lucasfilm et la remplacer par quelqu'un qui comprend un tant soit peu ce qui a rendu cet univers et ses personnages si mémorables, on pourrait enfin espérer voir des films qui méritent le label Star wars.
     
  21. Lordban

    Lordban Jedi Grand Master star 5

    Registered:
    Nov 9, 2000
    Je vais essayer de m'y trainer ce soir pour pouvoir dire que j'ai été le voir, avant qu'il soit impossible d'avoir une place en VO en salle... x)

    EDIT - Huh, 14ème personne à réserver dans une salle à 500+ places...
     
    Last edited: Jun 4, 2018
  22. Lordban

    Lordban Jedi Grand Master star 5

    Registered:
    Nov 9, 2000
    Bon ben il y avait une trentaine de personnes dans la salle x)

    Pour un film sans licence à 25 millions de dollars de budget, c'était très bien. Pas de chance, c'était un film sous licence Star Wars qui a coûté 250 millions de dollars. Ca fait cher le film correct de sci-fi série B...
     
  23. RedLord

    RedLord Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Dec 3, 2000
    J'ai passé un moment sympathique
    A la limite j'aurais fait l'economie de Darth Maul que je n'ai jamais pu sérieusement envisagé comme vivant apres l'ep1
     
    Last edited: Jun 17, 2018
  24. Oryx-I

    Oryx-I Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Et tu n'en garderas probablement aucun souvenir durable...