General Un topic Exprès pour # 10 : Cinema les sorties et ressorties

Discussion in 'France' started by RedLord, Oct 7, 2002.

  1. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    [face_not_talking] Aladdin reste pour moi le meilleur Disney en animation traditionnelle à ce jour. [face_shame_on_you]
  2. Aliabes Jedi Master

    Member Since:
    May 27, 2002
    star 4
    Non, pour la période des 40 dernières années, c'est la Belle et la Bête. Prétendre autre chose...:oops:
  3. Nwalme Jade Ex(patriated) RSA

    Member Since:
    Apr 13, 2000
    star 7
  4. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Je ne peux pas cautionner un film dont la morale finale est qu'en chaque bête super charismatique il y a un blondinet moche et fadasse. :_|
  5. RedLord Force Ghost

    Member Since:
    Dec 3, 2000
    star 6
    Qu'est ce que ca peut te foutre t'es même pas blond [face_mischief]
  6. cixi Force Ghost

    Member Since:
    Apr 5, 2001
    star 4
    Oh punaise ! je suis d'accord avec Oryx ! :eek: champagne ! :p
  7. RedLord Force Ghost

    Member Since:
    Dec 3, 2000
    star 6
    Ceci dit moi aussi. :)



    [image=http://www.gourmandise.com.au/contents/media/mumm.jpg]

  8. Nwalme Jade Ex(patriated) RSA

    Member Since:
    Apr 13, 2000
    star 7
    Mais non, la morale finale c'est qu'on peut être aimé même si on perd son charme animal pour devenir un blondinet moche et fadasse!
  9. RedLord Force Ghost

    Member Since:
    Dec 3, 2000
    star 6
  10. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    J'y peux rien. Le prince me fait trop flipper avec sa gueule carrée, ses yeux globuleux et son nez aquilin. On dirait Brad Pitt après un traitement chirurgical façon frères Bogdanov. ]-}

    Aladdin, en revanche, c'est les Mille et une nuit à la sauce Indiana Jones + un humour omniprésent et qui fait mouche. On lui pardonne presque le gnangnan de "Ce rêve bleu" tellement on prend plaisir à revoir ce film. Et puis Jaffar quoi ! Je pourrais le regarder des heures faire de la magie en enchaînant les calembours ! :p
  11. RedLord Force Ghost

    Member Since:
    Dec 3, 2000
    star 6
    et puis la papa de Zelda ([face_love] ) en génie!
  12. Aliabes Jedi Master

    Member Since:
    May 27, 2002
    star 4
    J'adore Aladin hein, mais je trouve que l'humour du génie a tendance à le faire un peu vieillir. La Belle et la Bête est nettement plus intemporel et classique, ça correspond mieux à mes goûts sûrement. Et aborde des thèmes plus intéressants, avec des personnages plus fouillés aussi [face_mischief]

    Sinon, j'ai vécu une expérience intéressante : j'ai regardé Episode IV avec un pote qui n'avait jamais vu de Star Wars - mais qui connaissait par c?ur plein plein de choses vu la place de l'objet dans la culture populaire, c'est un peu étrange. Je ne sais pas quelle édition c'était, mais le son était d'un POURRI effarant, parfois correct, parfois super moche, donnant l'impression de switcher en permanence entre deux bandes. Et sinon, je n'avais jamais fait trop attention aux effets spéciaux, probablement parce que la dernière fois que je l'ai vu c'était il y a quelques années et que la techniques a vachement évoluée depuis mais il y a quand même un paquet d'ajouts d'un vilain fini. En vrac, les bestioles qui ont l'air de peser autant que plusieurs éléphants mais que quand elles marchent sur le sable elles ne s'y enfoncent pas et ne font pas de traces, des robots d'une souplesse assez étrange, et quelques explosions bien laides [face_sick]
  13. RedLord Force Ghost

    Member Since:
    Dec 3, 2000
    star 6
    ca devait être l'édition Blu-ray [face_mischief]
  14. Nwalme Jade Ex(patriated) RSA

    Member Since:
    Apr 13, 2000
    star 7
    Oui, c'est exactement ca, et je blame le génie pour l'avalanche de films d'animation dont l'humour repose sur un mitraillage de références a la pop culture contemporaine. Je me rappelle qu'a l'époque ca paraissait révolutionnaire, "ah, enfin Disney se modernise et sort des carcans du conte classique". Oui, mais bon. Si Aladdin a beaucoup mieux vieilli que les films Dreamworks (ca se discute meme pas), il reste que par rapport a la Belle et la Bete ou le Roi Lion, il tient moins bien la distance.

    Quid de Mulan et Tarzan? Je les trouve assez sous-estimés dans le genre. On a tendance a les mettre dans le sac des films indifférents qui ont suivi l'age d'or Petite Sirene-Roi Lion, et pourtant je les trouve rudement solides. Bon, j'admets que les chansons sont parmi les plus atroces de ces dernieres années (celui qui a pensé que c'était une bonne idée d'engager ce gros has-been de Phil Collins devrait etre envoyé sur une ile déserte avec l'intégrale de Michael Buble dans son Ipod). Mais Mulan a une histoire extraordinaire et un message féministe vraiment intéressant (on a beau dire que les héroines Disney sont fortes, au final tout ce qu'elles veulent - et qu'elles obtiennent - c'est épouser leur chéri. Mulan agit par amour pour ses parents et sauve la Chine, et c'est tout juste si elle se rappelle d'inviter son soupirant pour diner; c'est sans comparaison \/). Et Tarzan est épique, j'avoue ne lui trouver aucun défaut a part cette maudite bande son. Je trouve curieux qu'on ne les mentionne jamais dans le meme paragraphe que le Roi Lion ou Aladdin.


    Bon mais bref, ca vaut le coup que je me trouve un cinéma qui diffuse L'Artiste?
  15. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Je dirais que ça dépend de si tu te sens prête à regarder tout un film porté par les mimiques de Jean Dujardin. Si le gars t'agace dans OSS-117, je pense pas que tu vas le trouver charismatique d'un seul coup.
    De mon côté, je le considère plutôt comme l'acteur français du moment, alors j'étais pas trop dur à convaincre. Même sans être fan de cinéma muet, j'ai marché tout du long.

    Tarzan et Mulan ont des moments très cool l'un comme l'autre. Je suis fan du chef des huns, je suis fan de la panthère, et l'humour fait mouche la plupart du temps, mais je sais pas... Il manque un certain souffle épique par rapport à Aladdin, le Roi lion ou même la Belle et la bête. Ces trois-la ont des atmosphères tellement fortes que leurs successeurs, même bien faits, tombent légèrement à plat en comparaison.

    Cela dit, je trouve qu'ils valent bien la Petite sirène.

    Et pour parler d'un autre Disney sous-estimé, moi j'ai envie de citer Kuzco. Pour moi, c'est ce que Disney a fait de plus drôle en 2D. On sent que les auteurs se sont complètement lâchés (sans tomber une seule seconde dans les blagues révérencielles) et ça se regarde comme une énorme cartoon.
  16. Plo_Koon_ Jedi Master

    Member Since:
    Feb 7, 2001
    star 4
    Je plussoie ;)
  17. Aliabes Jedi Master

    Member Since:
    May 27, 2002
    star 4

    Oui absolument.

    Et d'accord aussi avec Oryx, Mulan et Tarzon sont pleins de bons trucs, mais manquent d'un petit "je ne sais quoi" (genre la musique d'Alan Menken, l'enthousiasme pas trop sur de lui des équipes de leurs prédécesseurs?). Et Kuzco est trop trop bien, et repose sur un humour qui lui a moins de chances de vieillir, genre Tex Avery.
  18. Nwalme Jade Ex(patriated) RSA

    Member Since:
    Apr 13, 2000
    star 7
    Ah oui, je discute pas, Kuzco est merveilleux, d'autant que j'en attendais rien et qu'il m'a fait hurler de rire. Mais je crois pas qu'il soit sous-estimé. Mulan, vraiment à part cette bande-son pourrie, pour moi il vaut bien Aladdin. Qu'on me dise pas que ça manque de souffle épique, pas avec ce village réduit en cendre et cette chevauchée des Huns. Brr.

    (Et j'ajoute la première moitié de Lilo et Stich, avant que ça ne tombe dans la guimauve. Lilo qui déprime en lip-synchant sur Heartbreak Hotel, quel bonheur [face_love] )
  19. RedLord Force Ghost

    Member Since:
    Dec 3, 2000
    star 6
    Kuzco oui
    Mulan, Lilo et Stitch ok (surtout que Stitch fait depuis merveille dans les parcs)

    mais Tarzan non

    en plus avec la guimauve de Phil collins beuark
  20. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Alors pour parler plus précisément de Mulan VS Aladdin...

    C'est peut-être que la Chine médiévale m'emporte moins que les Mille et une nuit mais dès l'ouverture c'est sans comparaison. J'ai toujours un petit frisson d'excitation sur le début d'Aladdin avec l'image du marchand et son chameau sillonnant le désert sur "Nuits d'arabie" et puis l'ascension musicale au moment où l'on voit Agrabah pour la première fois avec son palais démesuré. Dès que le narrateur commence son récit, c'est pour nous servir une scène qui ne dépareillerait pas dans un Indiana Jones (les scénaristes sont ceux de Pirates des Caraïbes et du Masque de Zorro soit dit en passant). Jaffar et son homme de main, le scarabée qui prend vie, la caverne aux merveilles et sa tête de tigre à faire pâlir d'envie le père Fouras... Tout ça est absolument fabuleux.
    Je manque d'objectivité. On me met de la magie qui en jette et je sais bien que j'aimerais davantage qui si la scène était purement réaliste, mais le fait est que le début un peu pépère de Mulan ne tient pas la comparaison pour moi.

    Après, même si Muchu a ses moments, il ne vaut pas le génie et ses blagues référentielles, un brin datées par moment il est vrai (- Ne sont-ils pas mignon, Simone ? - Tout à fait Thierry, j'adore leurs plumes ! :p ). Je n'échangerais pas Abu et le tapis magique contre le criquet porte bonheur et le cheval de Mulan. Non mais rien que le tapis magique quoi... A-t-on déjà vu un objet anthropomorphe aussi cool ? La scène où il rencontre Aladdin et Abu est une merveille d'animation. Le tapis dégage une foule d'émotions alors qu'il ne parle pas et n'a même pas de visage, pour pleurer fortement ! (for crying out loud).

    J'adore la scène de la charge des huns dans la neige suivie de l'avalanche, pas de problème. Mais c'est sans comparaison avec la scène de la caverne aux merveilles. Le mystère qui plane autour de la lampe à ce stade, la fureur du gardien et le déchaînement qui s'en suit (esprit d'Indiana Jones es-tu là ?), c'est du très grand spectacle.

    Et si on prend le deux finals respectifs, c'est aussi très clair. D'un côté, on a une poignée de huns encore en vie qui capturent l'empereur dans une dernière tentative de victoire, ce qui donne lieu à une bagarre sur les toits de la ville et une explosion du méchant par feux d'artifice. De l'autre, on a Jaffar devenu le plus grand sorcier au monde et ayant changé Agrabah en Mordor arabisant. Puis un combat final entraînant un nouveau débordement de magie et se terminant par l'affrontement entre Aladdin et Jaffar transformé en Cobra géant. La feinte utilisé pour vaincre le méchant est très bien trouvée et donne l'occasion de voir le génie ultime manipulant toute la puissance de l'univers.
    Je suppose que tous les goûts sont dans la nature, mais je trouve le deuxième exemple légèrement plus épique.

    Bon maintenant, si le fait que l'héroïne soit une femme change radicalement la balance pour toi, Nwalme, parce que tu n'arrive pas à t'identifier à monsieur Aladdin, je comprends. Si la magie à outrance te laisse froide et que tu préfère voir des soldats à l'entraînement plutôt qu'une chasse au trésor, très bien aussi. Mais de mon côté, je suis assez sûr de moi sur le film qui fait le plus gros impact.
  21. Nwalme Jade Ex(patriated) RSA

    Member Since:
    Apr 13, 2000
    star 7
    Ah, je ne conteste pas que l'intro d'Aladdin est une réussite - mais c'est un passage que Disney réussit en général très bien. Et l'univers des Mille et Une Nuit est enchanteur, pas de problème. D'ailleurs je n'ai pas dit que je n'aimais pas Aladdin - c'est incontestablement l'une des grandes réussites de ces derniéres années, il faut être idiot pour soutenir le contraire. C'est juste qu'au revisionnage il m'avait un peu déçue et que ce n'est plus, à mes yeux, le Meilleur Film que Disney ait Jamais Fait (alors que ça l'a été pendant de longues années). L'humour lui a mis du plomb dans l'aile. Que quelqu'un arrête Robin Williams!

    Mais je tiens à dire que le fait que Mulan soit une femme ou un homme n'a aucune d'importance. Ca n'a rien à voir avec une quelconque histoire d'identification (j'ai pas vraiment besoin de m'identifier à un personnage pour apprécier un film), ce qui m'intéresse c'est l'utilisation qui est faite de ce personnage. Aladdin, il est gentil, il est débrouillard, mais enfin il est finalement assez fade, d'ailleurs il se fait complètement éclipser par la plupart des autres personnages. Mais Mulan a un vrai impact. On nous bassine avec les héroïnes Disney qui seraient soit-disant plus fortes et indépendantes depuis La Petite Sirène, alors qu'à mes yeux seule Mulan tient cette promesse. J'aime qu'on nous donne enfin un personnage complètement altruiste, qui agit par amour pour sa famille et qui a d'autres ambitions dans la vie que de lire plein de bouquins, de devenir riche ou de se marier. J'apprécie qu'on sorte du schéma du personnage qui commence le film par le très égoiste numéro du "I want...". Mulan ne sait pas ce qu'elle veut, mais elle sait ce qu'elle doit faire. C'est le sens du devoir contre le sens du vouloir, pour être pédant. I like, comme il dit Facebook.

    Tarzan, je laisse pas passer parce que l'animation est à couper le souffle, l'histoire est bien menée, l'humour est simple mais fonctionne bien ("huh?" "HUH?", ahaha!), et l'affrontement avec Clayton est une merveille visuelle (l'ombre de son corps pendu qui apparait dans un éclair, c'est aussi sublime qu'habile). Non, Tarzan, à part la musique, c'est le dernier long métrage ambitieux réussi de Disney (Kuzco et Lilo sont deux projets plus restreints donc je les mets à part).
  22. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Mais hum... [face_thinking] Où sont La Princesse et la grenouille et Raiponce dans ton système de valeur ?
    Pour moi le premier vaut bien Mulan et surpasse légèrement Tarzan en magie. Quant au deuxième, même s'il jette l'éponge de la 2D (ce qui me reste encore en travers de la gorge), c'est un très bon Disney, et le plus drôle à mon goût après Kuzco.
  23. Nwalme Jade Ex(patriated) RSA

    Member Since:
    Apr 13, 2000
    star 7
    J'ai pas du tout aimé La Princesse et la Grenouille que j'ai trouvé très plan-plan. Quant à Raiponce, je l'ai trouvé visuellement somptueux et plutôt distrayant, mais également très prévisible. Donc le second m'a davantage plu que le premier, mais tous les deux sont bien en-deça de la production des années 90 (*). Et oui j'inclus Le Bossu de Notre-Dame et Pocahontas dans le lot [face_not_talking]
    ((*) mais meilleurs que les bouses des années 2000 genre Atlantis ou La Planète au trésor - que je ne leur pardonne pas, on n'a pas le droit de louper une histoire de pirates dans l'espace!)
  24. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Hola... Pocahontas bien meilleur que Raiponce, voilà des paroles bien audacieuses, jeune fille. :-B

    Autant je m'insurge contre les films jugés à la va-vite et dépréciés honteusement, autant Pocahontas mérite assez son impopularité, je trouve. Il est arrivé juste après le Roi lion, et ça n'a pas aidé, c'est sûr. Mais il représente tout ce qu'il a de plus cucul chez Disney concentré en un seul produit à la sauce moderne avec la tartine bienpensante la plus indigeste qui soit, des idées calamiteuses comme "le langage de l'amour", l'écologie façon club Mickey, des personnages tous plus fades les uns que les autres... Argh ! [face_sick]

    Le Bossu de Notre dame a un bilan plus mitigé. Il a l'une des ouvertures les plus cool jamais réalisées dans un Disney : le thème principal qui éclate sur fond de vue céleste de Paris au moyen-âge, le récit du marionnettiste, l'introduction à la seigneur sith de Frolo et le drame qui se joue autour de la naissance de Quasimodo. Tout ça a un souffle incroyable...
    Mais le film s'enlise malheureusement après ça, ne surnageant parfois que grâce à ce cher Frolo toujours très charismatique (et qui a la meilleure chanson du film de très loin). Mais il faut se taper pendant ce temps des boulets absolus comme les trois gargouilles copines de Quasimodo (leur chanson est non-seulement nulle, mais en plus d'un goût très douteux), et les trois "héros" ne sont pas toujours très tolérables non-plus.
    Le final est sirupeux par rapport à celui du roman, mais bon, il en allait déjà de même de celui de La petite Sirène, alors passons.

    Je leur préfère à tous les deux la Princesse et la grenouille qui, même s'il n'a jamais le souffle de l'ouverture du Bossu, a un niveau général bien plus satisfaisant. Il fait du Disney à l'ancienne sans donner l'impression de forcer, et l'ambiance Nouvelle Orléans est très bien utilisée. Le Vaudou, le bayou, la vieille voyante cinglée, le crocodile jazzman, la luciole amoureuse d'une étoile, la blonde superficielle pas si superficielle que ça... Je ne vois pas une faute de goût dans ce film.

    Et Raiponce est franchement jouissif de bout en bout, avec une méchante plus ambigüe que la galerie habituelle et une modernisation intelligente du conte des frères Grimm. L'idée de la chevelure magique était une bonne justification pour la situation de Raiponce dans sa tour et donnait une fort bonne dynamique au scénario. Quant au côté prévisible, franchement je ne l'ai pas trouvé plus prononcé que dans les "grands classiques". Le Roi lion ne me renverse pas de ma chaise par la folie de son scénario, passée la petite audace de la mort de Mufasa (et encore Bambi était déjà passé par là).
  25. RedLord Force Ghost

    Member Since:
    Dec 3, 2000
    star 6
    jeune... jeune...


    [face_mischief]