Un topic expres pour #2 : Harry Potter (spoiler)

Discussion in 'France' started by RedLord, Oct 10, 2001.

Thread Status:
Not open for further replies.
  1. RedLord Force Ghost

    Member Since:
    Dec 3, 2000
    star 6
    Tu es incontestablement un redoutable challenger pour des Fan fictions de Style (What if....)

  2. Kendra Jedi Master

    Member Since:
    Oct 4, 2001
    star 4
    Ben moi, ça m'aurait foncièrement déçu, sans parler que ce soit hyper capilotracté.
    On connait la date d'anniv d'Hermione ?
    Dans le prisonnier d'Azkaban, elle s'achète Patterond avec l'argent de son anniv, et on est fin août. On peut donc raisonnablement penser qu'elle est née pas trop de temps avant août (on oublie pas qu'elle est de la même année que Harry), donc elle peut pas être l'aînée de Harry.
    Quant à être sa jumelle cachée... c'est encore pire.

    Non, décidément, non.

    Un truc me choque au sujet de Rogue : il a toujours *protégé* Harry, en souvenir de sa mère, mais en parallèle, rien n'indique qu'il l'ait jamais aimé. Même Dumbledore dit à Harry dans le tome 1 ou 2 (je les ai relus la semaine dernière)que Rogue déteste Harry. Alors what's the point le protéger, se mettre en quatre pour lui, si c'est pour le traiter comme de la merde et le détester par ailleurs ? Je trouve honteux que Harry ait donné le nom de Severus à son fils ! Tout ce que Rogue a fait, il l'a fait pour Lily, pas pour Harry. Et en plus, il détestait James. Comment on peut avoir un coeur de pierre à ce point ? Même Sirius, qui a passé les meilleures années de sa vie à Azkaban n'est pas devenu aigri comme Rogue
  3. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Ben en fait, Hermione est la plus vieille du trio. Il se trouve qu'elle a 11 mois de plus que Harry. Tu peux vérifier, si tu veux. Je l'ai pas inventé. Donc, sur le plan purement biologique, elle pouvait être sa grande soeur, à condition que Lilly Potter soit franchement motivée pour avoir des gosses.

    Bon, ensuite pour Rogue, je peux comprendre son point de vue dans la mesure où je n'ai rien entendu qui me laisse penser que James Potter était beaucoup plus qu'un petit frimeur qui a eu tout ce qu'il lui fallait dans la vie. On ne nous a jamais décrit les exploits du père de Harry et devoir se contenter des regards émus de ses vieux amis quand ils repensent à lui, ça ne suffit pas vraiment à effacer cette impression que c'était un gars très surfait.
    Alors bon, sachant que Harry est son portrait craché, qu'il commet régulièrement les mêmes erreurs que lui et qu'il a lui-aussi énormément profité de circonstances favorables et de l'aide d'une multitude d'amis, je peux tout à fait me mettre à la place de Rogue.
    Ce n'est pas facile d'"aimer" Harry dans ces circonstances. Bien sûr, quelqu'un de super ouvert d'esprit aurait pu se faire à l'idée que Harry est très différent de son père et comprendre qu'il a aussi des qualités qu'avait sa maman, comme la compassion. Mais Rowling n'essaie pas de nous faire croire que Rogue était parfait. C'était quelqu'un d'entier, qui a subi des influences très néfastes et qui ne changeait d'avis sur les gens que dans des circonstances extrêmes. Il n'y a que sur Dumbledore et Voldemort qu'il a modifié radicalement son point de vue.
    Tout ce qui restait à Rogue c'était sa loyauté pour Lilly Potter. Peut-être qu'il aurait pu aprécier Harry avec le temps, mais ce n'est pas un simple rapport d'élève à professeur qui aurait permi ça. Dans ces circonstances, il a fait ce qu'il lui semblait juste, malgré ses impressions vis à vis de Harry. Il est allé au delà de son mépris et a agi comme Lilly l'aurait souhaité, ainsi que comme Dumbledore le souhaitait. Il a combattu ses propres tendances de mange-mort pour agir comme le voulaient des personnes plus sages que lui. Cela demande non-seulement de la volonté mais aussi une profonde humilité. Enfin, il a risqué sa vie pour une noble cause alors qu'il était évident que si Voldemort avait le moindre doute, il lui ferait subir un sort ignoble.
    Je crois que la phrase de Harry à la fin sur "l'homme le plus courageux qu'il ait jamais rencontré" n'est pas usurpée.
    Rogue a d'autant plus de mérite qu'il a fait de grandes choses alors qu'il n'était pas un saint.
  4. Twinnie Force Ghost

    Member Since:
    Jan 5, 2001
    star 5
    Ce qui m'a choquée surtout, c'est la façon dont Snape veut Lily dans le souvenir ; je veux dire, c'est pas un amour pur et innocent, même quand ils sont gosses, Snape la regarde avec "greed" dans les yeux - c'est pas le mot utilisé ? Il la veut, il veut la posséder, se la faire - en tout cas c'est l'impression que j'ai eue. Donner à son gosse le prénom du type qui a voulu se taper sa mère et a souhaité la mort de son père toute sa vie, je trouve ça moyen...

    Mais bon au niveau prénoms des gosses, James et Lily c'est assez tordu aussi. James et Lily Potter, frère et s?ur, ça apporte presque une dimension incestueuse aux James et Lily Potter, époux et amants de la génération précédantes... C'est d'un mauvais goût... (sans compter qu'après Ben Skywalker de SW, Jack Vaughn d'Alias, et j'en passe, ça fait beeen trop cliché).

    Et Fred ? Pourquoi personne a appelé son gosse Fred, d'abord ?
  5. Kendra Jedi Master

    Member Since:
    Oct 4, 2001
    star 4
    Oryx !!!!! Mécréant ! Cuistre ! Taxidermiste ! Tu devrais avior honte de ce que tu dis !

    Harry a eu une MULTITUDE d'amis ? Parce que deux ça fait une multitude ? Oui il y avait les autres, comme Neville, Luna, les Weasley, mais de vraiment proches, il y en avait que deux.
    Et puis quelles erreurs a fait Harry ? De quelles erreurs tu parles ? Je relis les livres et ça me rappelle douloureusement comment tout le monde l'emmerde en permanence Quand Mc Gonagall sait très bien que Harry sauve la situation, genre avec le basilic, jamais elle ne l'admet. Tout ce que les enfants obtiennent, c'est des points pour leur maison, alors qu'ils font en 7 ans plus que Dumbledore en a fait dans une vie entière. Ils sont jamais reconnus, même la considération de leurs camarades est volatile. Toutes les punitions injustes, Malefoy jamais puni, les Gryffondir toujours rudoyés.

    A te lire on dirait que Harry a eu la vie facile ! C'est sûr que la perte de ses deux parents, 17 été chez les Dursley, lpusieurs fois sanctionné puor avoir brisé la loi contre les restrictions de la magie alors qu'il n'y était pour rien, toutes les cachotteries de Dubledore (et de tout le monde)... c'est rien. On peut dire que Harry a pas du tout souffert à côté de Rogue. Pauvre Rogue....

    Non, honnêtement, il m'inspire pas des masses de compassion, le cher homme. De plus, il est dit que James Potter lui a sauvé la vie. Ça me rappelle un peu l'ingratitude notoire de Malefoy envers Harry. On lui sauve la vie deux fois, mais il est toujours prêt à vendre ses sauveurs.

    Quant à James, il était visiblement l'ennemi de Rogue oui, mais moi j'ai jamais ressenti dans les bouquins qu'il était quelqu'un d'arrogant et de prétentieux. Rogue prétend bien qu'Harry l'est, alors que c'est on ne peut plus faux.

    Donc non. Et je refuse de penser qu'un type comme James qui s'est fait tuer en défendant sa famille était "surfait".

    Grmbl. Non mais.

    Et il va falloir me citer le passage qui montre qu'Hermione a 11 mois de plus que Harry. J'ai aucun souvenir de ça. J'interrogerais bien un médecin pour voir si c'est possible biologiquement, mais m'est avis que non.
    Je vais demander à ma copine Anne de demander à sa mère, qui est médecin. On verra bien.
  6. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Je sais pas si c'est dans les livres mais Rowling l'a précisé, probablement sur son site. Les fans connaissent les dates de naissance exacte de plusieurs persos et savent que toute la saga se passe de fin 1991 à fin 1998 alors que c'est jamais dit dans les livres non-plus.

    Bon ensuite, pour reprendre ce charmant débat sur Rogue, commençons par répondre à Twinnie.

    Chère petite Twinnie, tu peux chercher très longtemps sur cette Terre mais je doute que tu trouveras jamais un homme qui puisse ne se soucier que d'une seule femme toute sa vie, même après qu'elle soit morte, et protéger son fils pour honorer sa mémoire, si tout ce qu'il éprouve pour la femme en question c'est une envie de "se la faire".
    Si tu en trouves un, je te suggère vivement de pas le laisser filer.

    Evidemment que Rogue est amoureux de Lilly ! C'est un vrai grand amour de littérature et c'est la partie la plus fleu bleu de l'esprit de Rowling qui a conçu ce personnage au coeur brisé. Alors oui, ça a peut-être commencé avec un désir bassement terre-à-terre parce qu'il la regardait se baigner gamin. Mais tu sais - et je m'excuse si je brise une autre de tes illusions - dans bon nombre de cas, un homme tombe amoureux progressivement et la phase numéro 1 c'est le désir. Ca n'en fait pas un infame pervers pour autant.


    Ensuite, Kendra, moi aussi j'avais l'idée préconçue que James Potter devait être super cool et tout. Mais arrivé au terme de cette saga, ben je constate qu'on ne nous a jamais rien dit qui nous en convainque pleinement, et j'en suis assez surpris. Alors ouais, il est mort en défendant sa famille. Cela dit, beaucoup de gars tout à fait méprisables pourraient en faire autant, selon les circonstances. C'est un peu un cas de force majeur quand un type débarque chez toi pour tuer ta femme et ton gosse, alors ça ne me rend pas James plus sympathique que n'importe quelle victime de Voldemort.
    En fait, la seule fois où on a pu voir James agir, mise à part le soir de sa mort, eh ben c'est justement quand il tourmentait Rogue pour le fun. Je rappelle que, dans cette scène, James n'avait pas 12 ans. Il était en fin de scolarité et il faisait ça froidement et en toute connaissance de cause. Manifestement, la scène avait pour but de choquer le lecteur autant que Harry, de faire voler en éclat nos certitudes de perfection paternelle, et c'est plutôt réussi. Maintenant je n'ai plus vraiment d'idée préconçue sur James Potter. Ca devait être un gars respectable une fois adulte et père de famille mais je n'ai pas vraiment envie d'en savoir plus sur le gugusse.

    Et pour Harry, oui il a une vie pourrie, ça c'est certain. Ces sept livres sont là pour nous le prouver tant ils suivent à la lettre les règles du roman anglais avec son orphelin qui s'en prend plein la figure et qui triomphe contre l'adversité.
    Mais tu sais quoi ? Dans ces romans anglais, l'orphelins en question reçoit de l'aide régulièrement dans les moments où il perd pied. Il trouve des gens pour l'aider. Dire que Harry n'a que Ron et Hermione comme soutien c'est aller sacrément vite en besogne. Harry s'est trouvé une véritable famille de substitution avec les Weasley : ça fait au moins neuf personnes qui le soutiennent en toutes circonstances. Dobby a sorti Harry de la mouise bon nombre de fois aussi (et y a laissé sa peau au final). Harry a reçu l'aide de professeurs qui se sont conduits comme bien plus que des enseignants avec lui. Il a eu Hagrid, Lupin et bien entendu Dumbledore. Il a eu une aide plus occasionnelle mais non négligeable aussi de gens comme Neville, Luna, Dean, Seamus et toute la clique des Gryffondor. Il a eu un Parrain très impliqué avec Sirius. Il s'est conduit avec lui plus comme un grand-frère que comme simplement un ami de ses parents.

    Alors sans vouloir enfoncer le clou, j'ai énormément de mal à imaginer que Rogue ait jamais eu autant dans sa vie. Il semble clair que l'amitié très temporaire de Lilly, c'est ce qu'il a eu de plus folichon. Donc, de son point de vue à lui, évidemment que la vie de
  7. Twinnie Force Ghost

    Member Since:
    Jan 5, 2001
    star 5
    Trop fatiguée pour vraiment débattre mais Ryryx, puisque tu as l'air inspiré par le sujet : qu'est-ce qui te fait dire que dans le cas de Snape, c'est de l'amour et pas de l'obsession ? Parce qu'autant le côté convoitise de ses sentiments ne m'a pas échappé, autant l'affection réelle, euh... Quand tu aimes quelqu'un, tu ne souhaites pas la perte de ceux qu'il aime, parce que tu si tu aimes vraiment quelqu'un, tu sais à quel point cette perte pourrait l'affecter. Et là, sans Dumbledore, tu crois vraiment qu'il aurait eu tout seul l'idée de protéger Harry pour Lily, le petit Snape ? Tu crois pas qu'il aurait tout laissé tomber ?
  8. Kendra Jedi Master

    Member Since:
    Oct 4, 2001
    star 4
    C'est marrant mais on dirait que tu comptes les exploits de Harry pour rien : certes il a bousillé un basilic (et non une basilique) mais ça compte pour rien, vu qu'il en est pas mort et que Dubledore lui a indirectement fourni l'épée. Ouais, tuer un monstre à 12 ans, si tu le fais pas tout seul, ça compte pour du beurre, c'est trop facile.
    0_°

    Même Arthur a reçu Excalibur, quoi !!!!!

    Et Rogue n'a pas fait ses "exploits" seul. Il avait Dumbledore. Il n'a passée que la dernière année seule. De plus quand il était gamin, qu'est-ce qui nous dit que c'é"tait le petit saint que tu décris ? C'était de la graine de mangemort, il faut se le rappeler. M'est avis qu'il a du en tourmenter quelques uns, de petits camarades de Poudlard. Ah oui, on nous en parle pas dans le bouquin. Mais dans le bouquin on a UNE incartade de James Potter, et pourtant, ça l'a entièrement discrédité pour toi. Rogue peut devenir la moitié d'un mangemort, ça compte pas puisque il s'est amendé ?
    Ben moi, je me dis que Potter est devenu un des ennemis les plus fervents de Voldemort, presque un Auror, je crois ? Ça compte pas non plus, ça ?

    Après tout, à Rogue, on lui a jamais demandé d'être un ours mal léché complètement partial et hargneux à la première occasion. Il a choisi son personnage. Personne ne l'a obligé, une fois devenu prof à être l'épouvantard de service. Il avait qu'à le laisser savoir, qu'il avait un coeur en or.

    :_| :_| :_| :_| :_|
    C'est trop injuste !!!! Un seul livre pour balayer entièrement la vie honorable de James Potter !! Faut pas oublier qu'on l'a vu dans les souvenirs de Rogue, qui le détestatit cordialement.
    Et après tout, est-ce que Lily aurait choisi un gros con ? Moi je crois pas.
  9. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Tu caricatures mes propos, Kendra. Je ne crois pas avoir jamais dit que Rogue était un petit saint à l'école. Il avait au contraire des tendances très dangereuses (ça par contre, je l'ai dit) et il a réussi à les combattre. Il est revenu de loin.
    Quand je parlais du mérite de Rogue pour ses actions, je ne parlais pas de ce qu'il a fait avec l'aide de Dumbledore, mais plutôt de sa scolarité, de son parcours de sorcier.
    Encore une fois, il faut essayer de voir les choses du point de vue de Rogue lui-même. Ce qu'il valorise c'est le travai, l'acharnement à vouloir devenir le meilleur. Il a une tournure d'esprit propre à Serpentard. Lui est devenu un sorcier remarquable dans de nombreux domaines, on l'a vu. Il n'est pas seulement doué pour les potions. Il maîtrise aussi la défense contre les forces du mal (et pour cause), l'occlumencie, la légimencie et les sorts utilisés en duel. Il a même maîtrisé un sort que seul Voldemort avait pu maîtriser jusqu'à présent (voler sans aucun support physique). Il a bossé comme un fou pour tout ça.

    Et qu'est-ce qu'il voit chez Harry ? Ce n'est pas difficile à deviner. Un enfant qui se cache derrière la tragédie du meurtre de ses parents et sa célébrité pour gagner de la sympathie auprès des autres, quelqu'un dont les réussites ne sont dûes qu'à un talent non-mérité et non au travail, en ce qui concerne le quidditch par exemple. Alors oui, Harry est un héros véritable et il a payé de sa personne plus que n'importe qui pour la défaite de Voldemort, mais Rogue ne voit pas les choses sous cet angle parce que, au final, Harry n'a pas dû être le bosseur acharné qu'il était à son âge.

    Tu vois la différence entre mon point de vue et celui de Rogue, j'espère, Kendra ?
    Je ne suis pas d'accord avec lui mais je comprends sa manière de penser et je le respecte en tant que personnage tragique.

    Enfin, l'ami James Potter, je répète qu'on ne sait rien sur lui à part qu'il avait des amis, qu'il était populaire en tant que joueur de Quidditch, qu'il a tourmenté cruellement Rogue en au moins une occasion (et les souvenirs vus dans la pensine soit fidèles à la réalité, ma grande. Ils ne changent pas du fait des sentiments de la personne concernée), qu'il a sauvé la vie de Rogue mais seulement après que celui-ci se soit retrouvé en danger par sa faute (encore une fois, ça ne me fait pas crier à l'héroïsme), qu'il est mort tué par Voldemort et qu'il était aimé de Lilly Potter.
    Alors je t'accorde que c'est encore ce dernier point qui joue le plus en sa faveur. Lilly était visiblement quelqu'un d'intelligent, avec de la compassion et un intérêt constant pour les autres. Donc, oui, on peut supposer que James devait être un brave gars en définitive. Mais vu ce que Rogue a vécu avec lui, je ne le blame pas de n'avoir pas pu le saquer.

    Twinnie, je peux pas te dire grand chose de plus sur les sentiments de Rogue à l'égard de Lilly. Ce que tu appelles "obsession", Rowling le considère comme de la passion désintéressée. Ayant une fibre romantique assez marquée, je suis d'accord avec elle. Toutefois, je conçois qu'on puisse le ressentir autrement.
  10. Aliabes Jedi Master

    Member Since:
    May 27, 2002
    star 4
    Suis d'accord avec Riryx. Ne trouve (presque) rien à rajouter.

    -Lily aimait Jmaes, et ses amis sont aussi des gens bien ; et visiblement tout le monde n'a pas la largesse d'esprit de faire copain-copain avec un loup garou dans le monde de Rowling

    -sur les choses concernant le lien entre Harry et Voldy et pourquoi il survit, c'est plus recherché que ça, mais l'explication est assez tordue qu'on ait du mal à s'en rapeller une fois le livre posé. Plus encore si c'est le milieu de la nuit, je vais travailler ça pour mardi ;)
  11. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Ma foi, je ne demande pas mieux qu'une explication limpide.
  12. Nwalme Jade Ex(patriated) RSA

    Member Since:
    Apr 13, 2000
    star 7
    Suis aussi de l'avis d'Oryx. James Potter est finalement peu évoqué dans la série, et quand il l'est de façon directe il est dépeint comme un ado cruel et passablement crétin - le genre à se sentir fort parce qu'il est en bande et que son souffre-douleur est tout seul. Enfin personnellement le personnage ne m'a jamais été sympathique, j'ai plus d'intéret pour Snape qui est l'archétype du vilain-qui-en-a-bavé-et-qui-a-d'autant-plus-de-mérite-lorsqu'il-change-de-camp (voir aussi: Ikki du Phoenix -j'avais un faible pour les bad boys repentis avant même d'en épouser un :p ).

    Quant à Harry, il me semble qu'il ne faut pas exagérer ses mérites: il a, effectivement, beaucoup d'amis qui sont là pour lui macher le boulot - voir la façon dont on l'a aiguillé avant chaque épreuve de la Coupe de Feu, par exemple.
  13. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Je ne doutais pas d'avoir le soutien de Nwalme dans un débat sur Rogue.

    [face_love]

    :p
  14. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Bon, le point que je m'apprête à aborder ici n'a rien d'un spoiler. Il s'agit d'une révélation sur un personnage qui vient d'être faite par Rowling lors d'une conférence face à des centaines d'enfants et de fans de toutes origines. Le point en question n'est pas le moins du monde évoqué dans le tome 7 (c'est pas moi qui l'aurait deviné en tout cas...).



    Dumbledore est...








    gay. :eek:




    Et oui...



    Je trouve assez étrange que Rowling nous dise un truc pareil maintenant plutôt que d'y faire au moins allusion dans les livres (si elle voulait s'éviter des ennuis, elle pouvait au moins le laisser entendre subtilement), mais bon, ce n'est pas une blague. Elle vient d'annoncer très clairement que Dumbledore avait toujours été gay à ses yeux. J'imagine qu'il correspondra nettement moins au cliché du vieux magicien à barbe blanche désormais...
  15. Mighty_Ewok Jedi Master

    Member Since:
    Dec 6, 2001
    star 4
    Je viens de lire l'article en question, la façon dont elle l'annonce est pour le moins...

    un journaliste lui demande si dumbledore a déjà eu quelqu'un dans sa vie.
    et elle répond "ben en fait dumblodore est gay"

    Je suis désolée de ce que je vai dire mais si elle l'a vraiment annoncé comme ça, c'est vraiment une grosse conne. Déjà car je ne vois pas de rapport entre la question du journaliste et la réponse. Ensuite ça veut dire quoi cette réponse? que les homosexuels n'aiment personne en particulier généralement?

    enfin bref elle pouvait trés bien l'assumer dans le bouquin plutôt que de l'annoncer stupidement comme ça.

    Sinon j'ai pas lu le 7, mais je garde ma propre image de dumbledore, il s'agit de mon personnage préféré dans harry potter. En fait sa vie privé ne me regarde pas. ^^
  16. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Ben en fait, c'est une question de fan qu'on lui posait et non une question de journaliste. Elle était devant un public important quand elle a dit ça.

    Et, pour relativiser l'impertinence de sa réponse, sâche que Rowling faisait ensuite référence à une personne dont Dumbledore avait effectivement été amoureux mais là on rentre dans le domaine du tome 7. Donc on en reparlera dans une petite semaine.

    Apparemment, il y avait une réplique dans le script du Prince de sang mêlé où Dumbledore faisait allusion à une "fille qu'il avait connue" (je soupçonne qu'il devait s'agir d'une réplique visant à montrer à Harry qu'il devinait ses propres troubles avec Ginny). Rowling aurait alors barré en mettant dans la marge (Dumbledore est gay).
    Celle-là, je me doute que Steve Kloves ne s'y attendait pas... [face_whistling]
  17. MARCOLAS FF France North CR - FanForce Logo Designer

    Chapter Rep
    Member Since:
    Apr 3, 2001
    star 6

    Bizarrement, moi, en lisant le bouquin, ca m'avait traversé l'esprit ...
  18. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    C'est parce que tu as une grande sensibilité.


    Pour moi, c'est comme imaginer Gandalf amoureux de Saroumane. J'étais à dix milliard d'années lumières de là. o_O
  19. RedLord Force Ghost

    Member Since:
    Dec 3, 2000
    star 6
    Je trouve cela sans interet. Il suffisait de le suggerer clairement dans le roman.

    En off du roman ca ressemble à un buzz publicitaire à 2 balles
  20. Oryx-I Force Ghost

    Member Since:
    Oct 2, 2000
    star 6
    Oui, on est d'accord.
  21. Nwalme Jade Ex(patriated) RSA

    Member Since:
    Apr 13, 2000
    star 7
    Bof. Non seulement ça me perturbe pas mais surtout, je vois pas pourquoi Rowling aurait absolument dû le mentionner dans les bouquins, c'est pas tellement pertinent pour l'histoire. Que Dumbledore soit gay ou non, quelle différence cela fait-il? C'est pas non plus inédit qu'un auteur imagine tout un tas de détails sur ses personnages sans pour autant les divulger. Ca fait partie du processus de création.

    Moi je trouve aussi que ça fait coup publicitaire à deux balles, surtout que bon, elle est en retard JKR, l'homosexualité d'un personnage c'est plus vraiment le choc hype d'il y a cinq ans. Ca fait un peu j'attrape le train en marche.
  22. RedLord Force Ghost

    Member Since:
    Dec 3, 2000
    star 6
    Y a meme des personnages gays chez Marvel alors c'est dire....

  23. Mighty_Ewok Jedi Master

    Member Since:
    Dec 6, 2001
    star 4
    ça y est je vient de finir harry potter avec feiler à 2H du matin.
    ...

    Je crois que ne pourai exprimer par des mots l'émotion qui m'étreint.
    Je sais que la plupart d'entre vous on déjà lu mais par respect je mettrai les balises anti spoiler comme il se doit. ;)

    Je ressent une impression étrange ,heureuse et à la fois déçue que Rowling ai eu exactement la même vision que moi du personnage de Rogue.
    Heureuse car mes sentiments sur ce personnage intrigant depuis le premier bouquin ne m'ont pas trompé, heureuse par nos discussions enflammés avec Malinza depuis le troisième bouquin se sont révélés exact, heureuse enfin de voir que Rowling avait saisi toute la quintessence de ses personnages. Ce qui a permis à ma soeur feiler et moi de monté encore une téhorie "folle" aprés la fin du sixième livre qui se soit révélé à quelques mots prés foncièrement exact.
    Et bien sure je me sens déçue et frustrée parce que... j'ai pas eu l'impression d'avoir beaucoup de révélation. ^^ à part le coup de la baguette de sureau qui m'a vraiment fait rire au passage. :p mais bon j'en parlerai plus tard.

    Ce post risque d'être trés long vous n'êtes pas obligés de me suivre. :D

    Je rassemble d'abord dans le fil de ma pensée tout le raisonnement que je tiens sur Rogue depuis le premier bouquin (qui d'ailleurs nous donne déjà tout les éléments sur ce personnage).
    Comment un personnage peut éprouver une telle haine pour harry potter et en même temps lui montré, trés brièvement, trés microscopiquement, un élan d'affection et de loyauté aussi grand?
    Au début on pourrai mettre ça sur sa loyauté envers dumbledore mais ce lien est vite fragile, Rogue a protégé harry de la mort plusieurs fois de son propre fait et non pas sous ordre de dumbledore.
    Les brides de réponse me sont apparus au troisième bouquin où Rogue commence à expliquer pourquoi il deteste tant harry. A cause de son père, mais cela n'expliquait pas son hacharnement à le protéger malgrès tout. C'est alors que l'amour qu'il aurait éprouver pour Lily potter nous ai venu. L'amour , ce sentiment si complexe qui nous fait flirter à la frontière de la haine. Cela expliquerait Tout ! Cela expliquerait pourquoi il hait tellement harry potter qui ressemble tant à son père, Le gars qui l'a humilié par la suite, le gars arrogant et enfin le gars qui lui a pris le seul amour qu'il ai jamais eu. et ça expliquerai les brefs et fugaces moments d'affection, les moments où il voyait Lily en lui. Cette théorie s'est considérablement renforcé à la lecture du Cinquième bouquin.
    Enfin que la dernière vision que Rogue voulu voir soit les yeux de potter est tout aussi symbolique. :_|
    j'avoue avoir eclaté en sanglots quand Rogue a envie de mourir aprés la mort de Lily...

    Venons en à son prétendu meutre contre dumbledore... Auquels je n'ai, mais alors jamais cru. Trop de chose ne collait pas. Déjà car j'avais une foi inexorable en dumbledore (et oui je suis faible aussi apparament ^^) qu'il ai pu se tromper aussi radicalement sur Rogue me paraissait impossible (surtout avec la théorie de son amour caché). Ensuite le fait de le voir suplié piteusement Rogue de ... (semble t'on comprendre au premier dégrè) ne pas le tuer était absurde ! Ce n'était pas dumbledore! Dumbledore suplié quelqu'un d'avoir pitié de sa vie... ça ne collait pas au personnage. Et c'est là qu'avec Feiler on a pensé à un plan qu'aurait echafaudé Dumbledore et Rogue au cas ou les choses tourneraient mals. Un plan que Rogue avait du mal à accepter vu que dans le sixième bouquin il y avait de nombreuses disputes entre les deux hommes. Cette pitié que dumbledore réclamée n'était pour personne d'autre que Malefoy, il supliait Rogue de trouver le courage de le tuer afin d'épargner le garçon. Là déjà ça se tenait plus. J'avais senti aussi de la part de Rogue une envie irresistible de vouloir dire à harry Potter qu'il n'avait pas trahi avant de le protéger des mangemorts (une fois de plus) sous pretexe que le seigneur des ténèbres voulait le tuer lui même.
    Bien sur j'ai lu le Septième volume dans la pe
  24. Nwalme Jade Ex(patriated) RSA

    Member Since:
    Apr 13, 2000
    star 7
    C'est marrant parce que quand je suis arrivée au passage où on "révèle" l'amour de Rogue pour Lily Potter, ça m'est complètement passé au dessus de la tête. C'est en lisant les réactions d'autres personnes que je me suis dit "ah bah tiens ils ont l'air surpris, je croyais pourtant que ça avait été dit clairement dans les tomes précédents". Je mets ça sur le compte du manque total d'originalité de Rowling :p
  25. Mighty_Ewok Jedi Master

    Member Since:
    Dec 6, 2001
    star 4
    elle l'a jamais dit clairment, je pense qu'il fallait beaucoup s'interessait à la complexité de Rogue pour rassemblait tout les éléments et reconstituait le truc. ;)
Thread Status:
Not open for further replies.