main
side
curve
  1. Welcome to the new boards! Details here!

Star Wars IX par J.J Abrams

Discussion in 'France' started by MARCOLAS, May 22, 2018.

  1. Nwalme Jade

    Nwalme Jade Ex(patriated) RSA star 7 VIP - Former Mod/RSA

    Registered:
    Apr 13, 2000
    Bof, hein. On est pas sorti affligés comme pour Last Jedi mais quel gâchis. Je sais que depuis on a eu pas mal de bruits de couloirs qui posent clairement JJ Abrams en victime de la machine Disney, et je veux bien croire que ca a joué, mais mon petit JJ il faut pas non plus trop nous la faire. Je peux aisément imaginer que ce qu'a pondu Rian Johnson ne lui convenait pas (oui ben fallait vous mettre d'accord sur une structure avant de commettre une trilogie). Mais c'est un peu facile de balayer ce qu'on aime pas viteuf sous le tapis en espérant que ca se verra pas trop. Le gros retcon des origines "ordinaires" de Rei nous inflige un retour de Palpatine dont personne ne voulait, mais qui en plus nous force a envisager un coté domestique du seigneur Sith dont personnellement je me serais bien passé (non mais QUI a les moyens de s'offrir ce genre de thérapie?) Et puis je suis pas fan de Rose, mais maintenant qu'elle est la c'est quand meme super insultant de la reléguer au role de figurante qui hoche gravement la tete quand Leia parle.

    Personnellement j'ai aussi un gros problème avec Reylo, cette atroce relation qui perpétue le mythe O combien toxique de la gentille fille qui arrive a faire changer le bad boy génocidaire-et-patricide-mais-sensible-au-fond. Mais il parait que ca fait partie des choses que JJ a du céder a Disney parce que crénom, il faut bien alimenter les fan-arts sur Tumblr, donc bon.

    Le film en lui-meme fait du fan service pas forcément mauvais quoique pas bien subtil, mais évidemment, quand on veut bâtir sur un film dont on veut paradoxalement s'éloigner, ca donne un truc bancal et bordélique qui ne fonctionne pas comme un tout. Sans compter que toute la partie passée a chercher la carte/dague a davantage sa place dans un Indiana Jones que dans un Star Wars. Après on peut toujours compter sur Adam Driver pour faire du bon boulot, et les artistes en effets spéciaux qui étaient avec moi a la séance sont sortis assez soufflé par les VFX. Ce duel sur fond de vagues en furie, pas a dire, ca a de la gueule.

    Je suis juste contente que ca soit fini et que les projets SW soient pour l'instant mis a feu doux, parce que clairement la direction actuelle ne sait pas quoi faire de la franchise (non, ne me sortez pas le Mandalorien, c'est completement naze).
     
  2. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Je t'en veux même pas de ne pas aimer le Mandalorien. :p
    La série est un rêve de petit garçon au même titre que le final d'Avengers. C'est sans prétention, mais d'une honnêteté intellectuelle super rafraichissante en ces temps de cynisme et de déconstruction.

    Moi je suis content que cet épisode IX pétard mouillé ait remis les choses au clair dans la tête des critiques et d'une bonne partie du public. On a enterré une fois pour toute la supposition très indulgente qu'il y avait un plan établi derrière ces trois films et on a constaté l'absence totale de vision artistique. Rien n'est assumé. Rien n'est vraiment allé nul part.

    Rey est personne, mais c'est quand même quelqu'un. Et puis en fait c'est le nom qu'on se donne qui compte, pas vrai ? Finn n'avait rien d'un jedi, mais finalement il pourrait être un jedi si il veut, ou pas d'ailleurs. Leia n'a pas été formée, mais a été formée en fait, mais elle était un jedi... sans l'être. Palpatine était vivant... ou pas, et la prophétie était vraie... ou pas. Kylo a eu une rédemption, parce que le scénario l'a dit, et une pseudo-romance avec Rey qui n'aura jamais dépassé la profondeur d'un bac à sable. Il n'est pas revenu en fantôme, mais a disparu. Comprenne qui pourra... [face_dunno]
    Niveau nouveauté, on n'aura eu que le Stormtrooper déserteur, mais cette idée n'aura été exploitée au final que dans deux ou trois scènes au début du VII puis piétinée allégrement. On ne retiendra aucun nouveau décor, aucune scène d'action et aucun personnage à part peut-être Kylo Ren, plutôt pour la performance d'Adam Driver que pour ce que le personnage représentait. J'ignore encore pourquoi il est passé du côté obscur et pourquoi il a choisi ce moment pour en revenir. Ce qu'il voulait en tant que méchant et en tant que héros. Le mystère demeure entier.

    En définitive, nous aurons eu droit à une trilogie basée sur de la nostalgie et des effets de manche de série télé mal ficelée. Une saga aussi mythique que Star wars méritait beaucoup mieux que ça.