main
side
curve
  1. Welcome to the new boards! Details here!

General Un topic Exprès pour # 10 : Cinema les sorties et ressorties

Discussion in 'France' started by RedLord, Oct 7, 2002.

  1. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    La semaine dernière a été riche en films.

    Je me suis fait dans l'ordre :

    Hercule, de Brett Ratner, divertissant, mais seulement si on oublie que le film s'appelle Hercule. Non-seulement ça n'a rien à voir avec la mythologie, mais en plus la bande-annonce est totalement mensongère puisque toutes les scènes de combat contre les monstres (Hydre, Sanglier d'Eurimanthe, Lion de Némée) sont en fait de simples légendes sur le personnage et non d'authentiques exploits qu'il accomplit dans le cadre du récit. Bref, ça refroidie sacrément quand on commence le film là-dessus. [face_frustrated]
    Pour le reste, ça se regarde comme un blockbuster sympathique et pas prise de tête. J'ai aimé la gestion de l'armée avec sa forteresse de boucliers, il y a quelques bonnes idées pour les personnages secondaires (notamment Ian McShane en devin exalté), et The Rock est un acteur qui m'est de plus en plus sympathique. Sans arriver au charisme d'un Schwarzy, il a un côté force tranquille qui le rend attachant. Je lui souhaite des rôles cool à l'avenir.

    [​IMG]

    Expendables 3 Bon, disons-le c'est le plus bancal des trois. Mais c'est pas une honte pour autant. Il y a juste vingt à trente minutes qu'il aurait fallu couper pour que ça fonctionne bien, et l'idée de ramener une bande de gamins inconnus dans l'équipe n'est pas fameuse. Quand les vieux sont au centre de l'action, c'est toujours très sympa par contre, avec une mention spéciale à Antonio Banderas qui semble s'éclater à retrouver un rôle de héros d'action excentrique. Toutes ses apparitions sont un régal. Mel Gibson est excellent mais totalement sous-exploité ce qui est bien dommage. Il avait plus à faire dans Machette kills l'année dernière... Bref, c'est cool, mais on recule au lieu d'avancer dans cette saga...

    [​IMG]

    Catacombes. Un bon petit found footage horrifique celui-là. Plus accrocheur qu'un Paranormal activity, notamment par son côté chasse au trésor et alchimie, très rafraichissant. Le décor des catacombes est très bien exploité, et les effets horrifiques façon l'Expérience interdite marchent assez bien. En voilà un qui mérite son achat en Blu-ray. Et maintenant, j'ai envie de visiter les catacombes...

    [​IMG]

    Lucy, de Luc Besson. Beaucoup de gens trouvent le film génial, ou bien honteux (pas vrai, Red ? ;) ). Moi, je suis partagé. J'ai beaucoup aimé le début, et la manière dont le personnage est embarqué malgré elle dans l'histoire. Et j'ai apprécié la mise en scène, la montée en puissance des pouvoirs, et l'ambition du propos. Mais il est clair que le film s'effondre un peu sous son propre poids et qu'il n'est pas si mémorable que ça en définitive. L'expérience est intéressante cependant et je le recommande aux curieux. C'est ce que Luc Besson a fait de mieux depuis Léon en tout cas. Alors autant en profiter.

    [​IMG]
     
  2. RedLord

    RedLord Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Dec 3, 2000
    Non sérieusement Arthur et les minimoys est plus réussi que cette daube énorme ou certaines scènes sont d'une bêtise confondante (ou d'une prétention rare).
    Lu sur Internet le meilleur résumé
    Lucy c'est l'histoire d'une fille tellement intelligente qu'elle se transforme en clef USB.

    Le cinquième élément malgré ses lacunes ses pompages et son absence de logique contient des scènes plus mémorables que ce film qui enfile les clichés comme des perles au mépris du bon sens.
     
  3. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Ah oui, j'ai effectivement oublié le Cinquième élément dans l'équation. Mais Arthur et les minimoys c'était pénible à regarder du début à la fin, je peux vraiment pas...

    La fin de Lucy est outrancière au possible, mais son côté absurde dément justement le côté dit prétentieux du film. Je vois un certain second degré dans le choix de la métamorphose finale. Besson s'est payé un délire métaphysique mais, à mon avis, il est bien conscient qu'il n'a aucune réponse nouvelle à donner aux grandes questions sur l'univers. Le propos du film n'est qu'un prétexte à replacer la femme au centre de tout, comme il l'a fait pendant toute sa filmographie...
     
  4. RedLord

    RedLord Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Dec 3, 2000
    [face_shame_on_you] Pas dans le grand Bleu en tous cas

    Pour moi la filmo honorable de Besson c'est arreté sur Nikita, Leon, le Grand Bleu (+ le dernier combat qui est son THX1138)

    Je n'ai pas oublié Subway, je ne l'ai juste jamais vu en entier, mais c'est de ma faute.

    Et les scènes animalières tu les digères toi?
    J'ai trouvé ça du niveau d'Ed Wood. Le genre de chose qu'on doit apprendre à ne pas faire dans les écoles de cinéma.
    Sans compter les incoherences grossieres ou les ellipses atroces (pour un film d'une heure 20....)

    A un moment j'ai eu un espoir je me suis dit chouette on est chez Besson (Scene du test de la drogue avec le camé dans la chambre) et puis ça a vite dérivé sur une envie de partir de la salle.
     
  5. LEOLA-CAD

    LEOLA-CAD Jedi Master star 4

    Registered:
    Feb 17, 2001
    Besson, le jour ou il comprendra qu'il n'a pas à foutre son nez dans les scénarios de ces films, on pourra enfin voir un truc potable...
     
  6. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    J'ai trouvé ça un peu "gros sabot" les inserts de reportages animaliers, mais il a arrêté une fois passée la scène du piège, alors ça ne m'a pas sorti du film outre-mesure. L'un dans l'autre, j'ai trouvé la mise en scène très efficace, et une part de moi se disait que ce genre de maîtrise de l'image m'avait manqué. Pas de caméra secouée au programme, des effets esthétiques intéressants... Y'a pas à cracher dans la soupe.

    Après, oui, le scénario est à géométrie variable et c'est plein d’âneries pseudo-scientifiques mais j'ai pas l'impression qu'on me promettait autre chose avec ce film, alors c'est pas comme si j'avais le sentiment de m'être fait avoir...
     
  7. RedLord

    RedLord Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Dec 3, 2000
    Guardians of galaxy

    Top cool:D
     
    mackpol likes this.
  8. RedLord

    RedLord Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Dec 3, 2000
    Le pire c'est que maintenant même sa réalisation est pourrie.
     
  9. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    J'ai vu Délivre-nous du mal, un film d'horreur avec des phénomènes démoniaques vus du point de vue d'un flic new-yorkais et réalisé par le même gars qui avait sorti Sinister il y a deux ans, et c'était pas mal du tout. L'ambiance est assez forte et le film réussit à faire passer les clichés qu'il utilise sans qu'ils soient trop pénibles. J'étais en manque de bon film d'horreur depuis l'année dernière, et j'ai enfin de nouveau un truc à acheter.

    Toutes proportions gardées, ça a un côté Seven avec du fantastique qui passe bien.

    [​IMG]

    Et la semaine prochaine, après presque dix ans d'attente, on aura droit à un autre film Sin city... Je croise les doigts pour un truc plus réussi que le massacre qu'était 300 la naissance d'un empire.
     
  10. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Et Sin city 2 c'était cool !

    [​IMG]

    Non, franchement, si vous avez aimé le premier film, faites-vous plaisir et refaites un tour dans la ville du vice et du péché s'il vous plaît. Le film ne mérite vraiment son échec commercial. C'est une continuation très agréable de l'univers qu'on nous a fait découvrir en 2005. J'ai revu l'autre film juste avant, et j'ai bien fait, ne serait-ce que pour goûter tous les ponts entre les mini-récits "A Dame to kill for" et "The Big fat kill".

    Le seul reproche qu'on peut faire au film c'est qu'il arrive trop tard pour qu'on ait pu profiter pleinement du casting original. J'aurais adoré voir Michael Clarke Duncan revenir et se faire une baston d'anthologie avec Marv. Hélas, ça ne peut plus avoir lieu maintenant. Dommage aussi qu'on ait pas un caméo de Clive Owen pour l'ultime scène de "A Dame to kill for", histoire de bien boucler la boucle. Maquiller Josh Brolin de façon cheap, ça ne suffit pas à faire le boulot.

    Mais franchement, une fois ces désagréments mis de côté, c'est un de mes films préférés de l'année, d'abord parce qu'on retrouve très bien cette ambiance poisseuse et cool qu'on a tant aimé, mais aussi et surtout parce que cette suite n'a rien d'inutile. Elle apporte la vérité sur Sin city, la véritable nature de cette ville, qui n'avait été que vaguement suggérée jusque là.

    Bon, là, on est en plein territoire spoiler, alors je planque le texte. Mais pour ceux qui croiront voir des énormes incohérences temporelles, je crois qu'il y a une explication qui s'impose...

    Sin city n'est pas une ville de notre monde. Elle est située en enfer. Beaucoup de personnages y font allusion dans les deux films, mais pendant longtemps on pouvait prendre ça pour une simple vue de l'esprit. Et pourtant, la vérité émerge à présent. La ville est une sorte d'enfer/purgatoire sur lequel règne le sénator Rorke en despote, prince des démons. Hartigan, le personnage de Bruce Willis avait raison. Personne ne peut tuer Rorke, autant essayer "d'en coller une à Dieu le père". Et ce n'est pas pour rien si on ne nous montre pas le résultat du coup de feu de Nancy à la toute fin du film. En fait, le seul qui réussit un tant soit peu à atteindre Rorke, c'est Johnny, le personnage de Joseph Gordon Hewitt. Sa victoire contre lui au poker, deux fois, est effectivement un plus grand triomphe que le massacre que font Marv et Nancy à la fin. C'est l'esprit de Rorke qu'il faut atteindre, pas son corps.

    Et c'est bien parce qu'on est en enfer que les morts peuvent revenir à la vie sans que personne n'en soit surpris. Marv est mort sur la chaise électrique, pourtant il est de retour dans le même bar, à la même place deux ans après. Ce n'est pas une erreur d'écriture grossière. C'est notre plus gros indice que nous ne sommes pas sur Terre, mais en-dessous. Certaines âmes damnées de Sin city ont plusieurs vies à vivre pour prouver s'ils sont du côté du bien ou du mal. Marv en passe par plusieurs cycles, et on peut espérer pour lui qu'il finira par avoir sa rédemption. Les ordures comme Kevin, la Dame ou Junior meurent définitivement, ce qui symbolise le fait qu'ils sont damnés. Des héros comme Hartigan meurent aussi définitivement, mais deviennent des anges-gardiens pour ceux qui ont compté à leurs yeux, afin de les guider sur la bonne voie.

    J'ai fait le tour d'internet pour voir si cette théorie avait déjà acquis un peu de notoriété, et j'ai l'impression que personne n'a vu ça pour l'instant à part mon pôte Nico et moi. C'est dommage parce que ça donne une tout autre saveur à cette ville et explique beaucoup de ses étrangetés, à commencer par son nom, bien sûr.

    Je vous laisse méditer là-dessus, Ô mes innombrables lecteurs... ;)
     
  11. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Allez, jingle !

    Tou tou tou tou... Qu'est-ce que tu as vu au ciné cette semaine, Oryx ? Oh, j'ai vu des tas, de truuuuuuucs !

    [​IMG]

    Et le film de la semaine, c'était Horns, sans conteste. Depuis que j'ai découvert ses écrits cet été, je suis de plus en plus fan de Joe Hill, romancier du fantastique qui arrive extrêmement bien à reproduire l'impact des romans de jeunesse de Stephen King (en même temps, c'est son fils, alors ça doit aider). J'étais donc bien chaud pour voir ce truc avec Daniel Radcliffe dans le rôle principal et Alexandre Aja à la réalisation. Eh ben ça valait carrément le coup. Le film est efficace, d'une méchanceté réjouissante et plein de scènes mémorables. Parfois un peu brouillon, je l'admets, mais il s'inscrit sans problème dans le top 10 de l'année.

    [​IMG]

    Et sinon, y'avait Dracula untold au programme, lequel ne restera pas dans les annales (comment ça, vous vous en doutiez ?). C'est pas un désastre absolu, soyons clair. Y'a deux ou trois idées sympas et le personnage de Charles Dance est plutôt réussi, mais ça bouffe à tout les râteliers (300, Spiderman, le Seigneur des anneaux), les méchants turcs sont catastrophiques, et l'épouse de Vlad est totalement insipide alors qu'elle est censée être sa raison de vivre. Autant dire qu'avec de pareilles casseroles, le film ne s'en relève jamais. Et la scène de fin ne donne pas, mais alors pas envie du tout de voir une suite à ce bazar.
     
  12. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Gone girl, le nouveau film de David Fincher, c'était pas mal du tout. Le principe derrière le scénario me plaît beaucoup. Et on n'est pas loin de retrouver un Fincher des années 90. Le souci c'est que la première partie volontairement plus conventionnelle est assez mal foutue et qu'il faut attendre trois bon quarts d'heure avant que le film décolle. On sent bien que Ficher était beaucoup plus intéressé par ce qui se passe ensuite. Mais une fois que c'est parti, c'est parti. Et le propos devient particulièrement vicieux au bon sens du terme. C'est un de ces films où plus les personnages sont retors et plus on les aime.

    Même si Rosamund Pike s'est sort très bien et aura peut-être même droit à une mention aux prochains oscars, j'aurais quand même bien aimé voir Natalie dans le rôle (elle avait été pressentie). Je soupçonne qu'elle a refusé à cause d'une ou deux scènes dénudées.
     
  13. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Et ne perdez pas votre temps et votre argent avec Le Labyrinthe. Ce pauvre film n'a que ses jolis décors à offrir (qui ont un côté jeu vidéo next gen assez cool). Mais si vous avez vu la bande-annonce, vous en avez déjà fait le tour. Le reste est consternant, scénario et personnages. Au jeu des adaptations de sagas jeunesse, c'est à peine au dessus de Twilight. Vaut mieux revoir Divergente. C'est dire.
     
  14. jawa24

    jawa24 Jedi Grand Master star 4

    Registered:
    Jan 27, 2003

    On peut aller le voir avec Vanina ?
     
  15. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Vu qu'elle regardait la série Scandale les fois où je suis passé à la maison, je pense qu'elle a vu l'équivalent en terme de scènes chaudes. Et pour ce qui est du sang, je ne vois qu'un passage un brin choquant dans Gone girl. Encore une fois, elle a vu pire la fois où on s'est fait Riddick. Disons que là, c'est un peu plus choc parce que le film entretient un certain réalisme tout du long.

    J'aurais tendance à dire qu'elle peut encaisser en tout cas. Faudra juste lui expliquer après que le mariage dépeint dans ce film n'est pas l'exemple type d'une relation épanouie. Mais alors pas du tout.
     
    mackpol likes this.
  16. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    La moisson de hier soir :

    [​IMG]

    What if, ou son titre français moisi "Et (beaucoup) plus si affinités"

    Petite comédie romantique très sympa. Rien de nouveau sous le soleil, mais à vrai dire ce qui démarque les bonnes comédies romantiques, pour moi, c'est souvent moins l'originalité qu'une bonne alchimie entre les acteurs et un ton bien maîtrisé. Là, on a les deux, et le propos est léger sans être gnangnan. J'ai toujours la plus grande sympathie pour Daniel Radcliff même si ici il ne fait que jouer Harry Potter version moldu un peu paumé. Si vous voulez le voir faire quelque chose de radicalement différent, il faut chercher du côté de Horns.

    [​IMG]

    John Wick, c'est un bon petit film d'action, divertissant et efficace de bout en bout. Il ne passe pas tout à fait la barre de l'achat en Blu-ray pour moi, à cause d'un simple problème de ton, je dirais. Le film hésite entre le 1er degré sinistre et le second degré bien barré selon les moments, et du coup n'est pas pleinement réussi dans aucun des deux styles. J'aurais aimé qu'on se lâche un peu plus dans le décalage à vrai dire, notamment sur l'espèce de société secrète de tueurs à gage qu'on effleure à peine au final alors qu'elle avait l'air bien fun. Mais c'est quand même un bon film, et si vous avez envie de sortir cette semaine, et que les comédies romantiques vous soulent, c'est clairement ce qu'il faut voir.
     
  17. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Oh, ben j'ai oublié de donner un avis sur Interstellar avec tout ça !

    [​IMG][​IMG]

    Bon ben en gros, si vous appréciez un tant soit peu ce que fait Nolan, allez-y. Ça vaut le coup d’œil.

    C'est beaucoup plus ambitieux que Gravity, et mieux écrit, mais malheureusement, le film ne contient aucun moment aussi hallucinant que les 20 premières minutes du film de Cuaron en termes de mises en scène. Ca me fait un peu mal de le dire, mais c'est incontestable. Apparemment, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre au cinéma...
    Personnellement, j'ai regardé le tout avec plaisir, mais je n'ai aucun désir de jamais revoir ce film. Je le mets dans le même sac que Inception, parmi les récits qui semblent hyper-ambitieux vus de loin mais qui se plombent à la fois par un côté trop bavard et une approche étriquée d'un concept qui devrait au contraire être gigantesque. Ce n'est pas le grand film de conquête qu'on pouvait espérer, hélas. Il est même carrément hors-sujet par rapport à ce que les affiches et la phrase d'accroche laissaient entendre. L'Humanité est né sur Terre. Elle n'est pas censée y mourir...

    Reste une très bonne BO de Hans Zimmer (bien distincte de ce qu'il a fait ces dernières années), des très bons acteurs, comme toujours chez Nolan, et quelques images fortes qui font leur petit effet. Ah, et les robots sont cool. C'est toujours ça.
     
  18. MARCOLAS

    MARCOLAS FF France North CR - FanForce Logo Designer star 6

    Registered:
    Apr 3, 2001
    Mon problème avec Interstellar, c'est que j'ai grillé le twist de fin dès les premières minutes. Faut dire que Nolan et ses gros sabots ont lourdement insisté pour que je comprenne.
    Du coup, comme la partie conquête spatiale était loin d'être mémorable (les mecs sont dans un trou de ver puis sur des planètes inédites et semblent s'en foutrent totalement, préférant pleurer les gens rester sur Terre), j'ai regardé ça de très loin en me demandant comment il allait parvenir à faire ce que j'avais deviné.
    Ca manquait aussi de plans spatiaux d'envergure. La caméra collée à l'aile de la navette, ça finissait par vite saouler.
    Au final, ça m'en a touché une sans faire bouger l'autre.
     
  19. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Et pour les amateurs de films d'horreur, je crois qu'il est temps de dire adieu pour de bon à la franchise REC. :(

    [​IMG]

    Souvenez-vous. REC 1 et 2 étaient de bons films de found footage intelligent. Ils se complétaient bien l'un l'autre et sortaient des sentiers battus des invasions de zombies causées par virus, avec une histoire de possession démoniaque fort efficace. On se rappelle encore des scènes glaçantes dans le grenier du dernier étage de l'immeuble avec la "petite Médeiros".
    REC 3 était un complet revirement, un film mal troussé basé sur un humour potache pas drôle qui lorgnait du côté de Sam Raimi.

    REC 4 essaie de revenir aux fondamentaux des deux premiers, mais sans aucun succès. On n'est plus en caméra embarquée et la réalisation réussit l'exploit d'être encore plus confuse pendant les scènes qui bougent. Le scénario ramène tout à des poncifs de film de zombie avec virus (un comble), et à part deux ou trois idées sympatoches, c'est long et ennuyeux. A éviter, et à oublier.
     
  20. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Non !!! Je suis prisonnier d'une boucle sans fin. Je ne peux sortir de cette page internet...

    Il me faut la page bleu ! La page bleu ! (comprenne qui pourra la référence)
     
    mackpol likes this.
  21. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Ah, me revoici dans ma forteresse de solitude. Hier, j'ai vu la meilleure bande-annonce de l'année, et je suis quelque peu frustré de dire que ça n'avait rien à voir avec Star wars ou Jurassic World puisqu'il s'agit du nouveau trailer de Mad Max. Dieu sait que je me fiche de cette saga dont je n'aime aucun film et dont je n'ai aucun désir de jamais en revoir un seul, mais on peut dire que George Miller sait vendre son come-back. Ça donne hyper-envie.

    Allez, ce soir, on achève les souffrances du Hobbit. Maintenant que j'ai vu les versions longues des deux premières parties, je me dis qu'il est grand temps que je m'essaye au montage de films, parce qu'on pourrait faire une version très satisfaisante de cette histoire en compressant le tout en un seul gros métrage, ou deux plus petits à la limite. Je vous tiens au courant le jour où j'aurai pondu ça.
     
  22. RedLord

    RedLord Jedi Grand Master star 6

    Registered:
    Dec 3, 2000
    Asterix

    C'est du tout bon!!!
    Merci Alexandre!
     
  23. Oryx-I

    Oryx-I Force Ghost star 6

    Registered:
    Oct 2, 2000
    Ah ben oui, tiens. Je l'ai vu lui-aussi ! Et effectivement Astérix et le domaine des dieux, c'est très bien. En terme d'écriture, c'est ce qu'on a vu de plus dans l'esprit depuis "Les 12 travaux d'Astérix" (qui était écrit par Gosciny lui-même). Et la qualité de l'animation est remarquable. Ça fait plaisir de voir des français produire des images comparables à celles d'un Pixar ou d'un Dreamworks. On en redemande !

    Et le Hobbit donc...

    [​IMG]

    Ben c'est dans la veine de ce qu'on a eu jusque là, sauf que cette fois ce sont seulement trois malheureux chapitres du livres qui sont adaptés, donc le taux de scènes absurdes et inutiles augmente d'autant. Je dirais qu'on pouvait balancer environ 20 % du Voyage inattendu sans trop de dommage, puis on montait à 30 ou 40 pour la Désolation de Smaug. Là, on a 50 voire 60 % du film qu'on peut balancer à la poubelle. C'est une accumulation de sous-intrigues sans intérêt qui viennent polluer un final qui a énormément de gueule, il faut bien le dire. Quand on colle au livre, c'est très bon, voire excellent. L'attaque de la ville par Smaug est intelligemment développée, alors que j'avais vraiment peur que les nains et les elfes s'en mêlent. Smaug ne se comporte plus comme un débile profond. C'est très bien.

    Ensuite, ça devient plus délicat, la montée vers la bataille serait assez prenante si on pouvait en expurger les apparitions sans objet de Legolas et Tauriel et surtout, surtout... virer Alfried, le side-kick rigolo qui s'offre le luxe d'un arc narratif entièrement consacré à sa lâcheté et son opportunisme. Ce personnage est une plaie, plus encore que Radagast dans le premier film qui avait au moins le bon goût de se barrer assez vite. Je ne suis pas non-plus content de ce qu'ils ont fait de Thorin pendant tout le milieu du film. Sa fascination pour l'or et son obsession pour l'Arkenstone sont traitées sans aucune subtilité. On peut virer trois ou quatre scènes lourdingues rien que sur ce sujet.

    Mais pour finir sur du positif, quand on oublie enfin ces sous-intrigues sans envergure, l'arrivée des différentes armées et la bataille qui s'en suit sont très satisfaisante. Il y a un côté fantasy plus colorée que dans le Seigneur des anneaux qui est franchement rafraichissante. On n'avait jamais eu une telle variété de combattants sur un champ de bataille de la terre du milieu et c'est cool, on peut pas dire le contraire. Même l'affrontement entre Thorin et Azog (bien que trop long de cinq à dix minutes) a de la gueule et est fort bien mis en scène (passons sur celui entre Legolas et Bolg dont on se contrefiche).

    Enfin, j'ai trouvé les dernières scènes surprenantes de sobriété, là où je m'attendais à un fan service éhonté. Les choix qui sont faits dans cette version courte produisent un récit à la conclusion naturelle qui donne agréablement envie de revoir le Seigneur des anneaux. Maintenant, si on pouvait juste remonter tout ce bazar en deux films de deux heures et virer au passage tout ce qui ne fonctionne pas, on aurait un très bel ajout à la trilogie. Avis aux amateurs de montage numérique. Moi, je sens que je vais m'y mettre...

    P.S. : j'oubliai le passage de la chute du Nécromancien. Une scène qui réussit à être tour à tour glorieuse et pathétique. Quand je vous dis qu'un remontage pourrait sauver ces films, on en a la démonstration parfaite ici. :p Ceux qui l'ont vu me comprendront, car je n'aurai qu'un mot. Galadriel. :oops:
     
  24. joruscbaoth

    joruscbaoth Jedi Grand Master star 5

    Registered:
    Dec 27, 2001
    ah Galadriel, oué oué ça m'a fait pareil un peu.

    Moi c'est vraiment la bataille que j'ai trouvé faible, forces franchement déséquilibrées (nains et humains sont une poignée), toujours une ou deux scènes what the **** comme tu dis, pas forcément bien équilibré non plus dans la réa où on s'attarde plus sur les duels puis hop on revient dans la mélée voir où ça en est. Un beau bordel d'ailleurs, on s'est pas trop ce que foutent les 10 000 elfes, ce qui se passe à Dale, ce que devient la 2ème armée orques, voir tout simplement ce qui se passe après pour Erebor et tout, y a presque pas de fin en fait. La version longue devrait s'attaquer surtout à la bataille dans Dale, àa sera déjà ça car au fond... on sait même pas qui gagne (moi perso, 200 pécheurs sous entrainés et épuisés ça va pas trop tenir tête à 5000 orques en armures complètes m'enfin bon...)
     
  25. Lordban

    Lordban Chosen One star 6

    Registered:
    Nov 9, 2000
    J'avoue que vu l'écart entre Bilbo le Hobbit et les trois films, l'idée de les regarder ne m'a même pas effleuré...
     
  26. joruscbaoth

    joruscbaoth Jedi Grand Master star 5

    Registered:
    Dec 27, 2001
    Les 2 premiers sont plutôt acceptables quand même, je suis de l'avis d'Oryx, le 3ème sent le remplissage mais il y avait matière à 2 bons films. La Désolation passe bien quand même, les scènes avec Smaug sont franchement cool.